Coaching de performance :

Coaching et performance, Performance en coaching : du coach, du client.

Comment un coach peut il accompagner son client dans sa performance si lui même n’est pas dans cette culture de la performance ?

J’anime un atelier sur le sujet dans le cadre de la formation certifiante au métier de coach professionnel pour le Centre International du Coach. Dans la promo que j’ai eu à Lyon en septembre, je rencontre Clara Villar qui est aussi facilitatrice graphique. Nos échanges sont enrichissants et je l’a challenge pour scriber une fois par jour une notion qu’elle retient plus spécifiquement chaque jour.

C’est quoi le coaching de performance ?Jour 1 : Coaching de performance

Alors s’il s’agit d’accompagner nos clients à s’améliorer, sur quoi le coach est en quête de s’améliorer dans sa propre pratique ?

Pour éviter l’imposture, il s’agit bien d’apprendre à être performant avant d’accompagner la performance de nos clients ?

La performance nous amène à parfaire notre pratique, nous entrainer, à faire autrement, pour obtenir un autre résultat.

 

 

 

 

Mais au fait, être performant, Pour quoi faire ? Jour 2 : Coaching de performance

 

Vraie question pour que la performance soit source de motivation et non de démotivation.

Est ce bien bon de vouloir être encore plus performant ?

Inscrire son objectif dans quelque chose de plus grand, comme une ambition plus grande. Et donner de la cohérence à sa performance en la prenant en compte dans son équilibre actuel.

Et la boucle et bouclée…

« Les faux plus du coach »Jour 3 : Coaching de performance

 

Pour être un coach professionnel et éthique, il vaut mieux éviter les « faux plis ».

C’est comme quand vous faites votre repassage, avez vous déjà essayé d’enlever la marque d’un faux plis ?

Cela m’est arrivé en repassant des chemises. Cela demande beaucoup d’énergie pour un résultat discutable; et en plus c’est au final une perte de temps.

En coaching c’est la même chose, plus je m’applique à être dans le geste juste, et élégant dés le début, plus il sera ancré en moi. Il est plus facile d’apprendre que de désapprendre ! Alors Oust les faux plis !

 

Merci Clara Villar pour cet autre regard sur le Coaching de Performance.

Quand je vois la dynamique que cela a eu sur le groupe, de construire avec le groupe le dessin de la troisième journée, cela ouvre des portes d’associer notre métier à celui d’un scrib pour enrichir le groupe et faire un pas de côté.

N’est-ce-pas cela aussi le coaching de performance?

Optimiser les moyens au service d’un meilleur résultat

 

Un Autre Regard